Activités de pêche

 

Selon le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs Pour la pêche sportive au Québec, vous devez :

· Posséder un permis de pêche valide (sauf exceptions);

· Connaître votre zone de pêche;

· Respecter les quotas et périodes de pêche;

· Respecter les limites de possession et de longueur qui varient selon l’espèce pêchée ou votre zone de pêche. Cette obligation s’applique aussi à toute personne non titulaire d’un permis qui se fait donner du poisson;

· Utiliser un équipement (leurres, hameçons, appâts) conforme à la réglementation relative à votre type de pêche;

· Connaître la provenance et d’identifier l’espèce de poisson que vous transportez ou que vous avez en votre possession.

Au-delà de la pêche, vous avez la responsabilité de respecter les autres règles et bonnes pratiques qui s’appliquent au territoire où vous avez choisi de pêcher.

Sachez qu’en cas d’infraction à l’une ou l’autre des règles de pêche vous pourriez vous exposer à des amendes variables selon la nature du délit. 

Selon des sources bien informées, il semble que les principales espèces sportives soient : Achigan – Barbotte – Brochet – Crapet – Perchaude – Truite brune.

Pêche blanche

 

Quelle belle activité hivernale que de tendre une ligne à pêche sous la glace. Pour s’assurer d’un plaisir en toute sécurité, il y a quelques consignes et règles élémentaires à suivre. 

1.  Vérifier la qualité de la glace et sa résistance.

2.  Avoir en sa possession un permis de pêche.

3.  S'assurer que la pêche à la ligne est autorisée.

4.  Respecter les quotas selon l’espèce.

5.  Ne laissez aucun objet et déchet sur le lac ou dans l’eau. 

Quels sont les quotas de pêche?  Lien au fichier pdf

 

Des sites Web offrent de l’information sur la consommation de poissons :

 

Le poisson est bon pour la santé selon le ministère de la Santé et des Services sociaux, mais il y a quelques précautions à prendre.

 

https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2007/07-229-01F.pdf

 

 

https://www.quebec.ca/sante/alimentation/saines-habitudes-alimentaires/consommation-de-poisson-et-sante/risques-potentiels/

 

Les recommandations les plus sévères concernant la consommation de poissons de notre lac, selon le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), sont de 4 repas par mois, les moins sévères sont de 8 repas par mois (voir le site ci-après). Voir le Guide de consommation du poisson de pêche sportive en eau douce:

 

https://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/guide/localisation.asp

 

 

Ceux qui désirent en apprendre davantage sur la santé du poisson, vous pouvez consulter des documents sur le site du ministère des Forêts, de la faune et des parcs:

www.mffp.gouv.qc.ca/faune/sante-maladies/parasites.jsp

 

Et, consulter le Guide de classification des anomalies externes des poissons d’eau douce

https://mffp.gouv.qc.ca/publications/faune/sante-maladies/guide-anomalies-poissons.pdf

 

Bonne pêche !

Lien connexe : Notre programme d’ensemencement au lac Lovering 

La consommation de poissons