L’arrivée d’un escargot envahissant

 

Un inspecteur du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a constaté récemment la présence de la vivipare géorgienne près d’une marina du lac Lovering. Cette espèce exotique envahissante vit déjà dans plusieurs lacs de la région, dont le Massawippi et le Memphrémagog. La vivipare géorgienne mesure de 3,5 à 4 cm. Sa couleur tire sur le jaune ou le brun, et elle présente des bandes spirales rougeâtres.

 

S'il est impossible de se débarrasser complètement de ce mollusque, on peut arriver à en contrôler la propagation. Avec l’aide d’un expert du MFFP, nous allons former une équipe de bénévoles au printemps prochain pour ramasser les escargots indésirables. 

 

Chers riverains, ne prenez surtout pas l’initiative de faire le travail de ramassage vous-mêmes! Vous pourriez confondre la vivipare géorgienne avec des escargots indigènes. Ces derniers jouent un rôle essentiel de filtre pour nettoyer l’eau du lac.

 

Nous vous rappelons que le meilleur moyen d’empêcher l’arrivée d’espèces envahissantes dans notre lac, c’est de laver vos embarcations avant de les mettre à l’eau!